Balloon Dog

Le palmarès des œuvres d’art contemporain les plus chères au monde

Parmi les discussions menant jusqu’à une polémique qui concernent le marché de l’art contemporain, les plus nombreuses sont celles relatives au prix parfois inimaginable des œuvres. Cela étant dit, les résultats sont manifestement beaucoup supérieurs à la moyenne alors qu’il s’agissait, par exemple, de simples petits tableaux ou bien des peintures aux abords qui ne sortent pas de l’ordinaire. Il y a vraiment de quoi étonner le grand public. Pourtant, les prix proposés marquent toujours l’esprit.

Balloon Dog, une œuvre d’art qui vaut plus de 55 millions de dollars

En tête de ce palmarès des œuvres d’art contemporain les plus chères au monde, on trouve la fameuse « Balloon Dog » de Jeff Koons. Cet artiste peintre se spécialise surtout dans les reproductions tridimensionnelles des icônes de culture pop ainsi que des objets banals. De nationalité américaine, il a battu le record de l’œuvre d’art la plus chère d’un artiste vivant.

En effet, son œuvre « Balloon Dog » s’est vendue 58,4 millions de dollars lors d’une vente aux enchères de Christie’s à New York. Koons a battu un certain Gerhard Richter pour le titre. Pour information, cet artisan a déjà vendu aux enchères plus de 1 300 œuvres d’art contemporain jusqu’à ce jour dans sa carrière.

Abstraktes Bild, un tableau vendu pour près de 46,4 millions de dollars

Conçu par un peintre contemporain allemand, Gerhard Richter, le chef-d’œuvre Abstraktes Bild s’est vendu pour un prix proche de 46,4 millions de dollars au cours d’une vente aux enchères Sotheby’s à Londres.

La majorité du travail de Gerhard Richter est abstrait, mais cela ne l’a pas empêché de créer quelques œuvres photoréalistes. Ses principaux prédécesseurs, Picasso et Jean Arp, se sont inspirés de cette tendance en défiant l’idée qu’un artiste doit adopter un style unique.

Drapeau, une pièce d’exception cédée à 28,6 millions de dollars

Peinte par Jasper John, un grand artiste connu pour sa rébellion face à la scène artistique expressionniste abstraite prédominante de son temps, la pièce « Drapeau » est conçue entre 1960 et 1966. Lors de sa présentation dans la vente aux enchères de Christie’s à New York, elle a été prise pour le prix de 28,6 millions de dollars.

Désormais, Jasper Johns fait partie des plus grands graveurs jamais existé. Son travail représente, en effet, des estampes flagrantes et simples. On y trouve aussi des peintures de signes, de chiffres, de drapeaux ainsi que de symboles communs qui font déjà l’objet d’une signification claire.

Apocalypse Now, une œuvre valant 26,5 millions de dollars

Parmi les artistes contemporains dont le travail met en avant les idées post-conceptuelles, on peut citer Christopher Wool. Ce dernier a été brièvement formé en tant que peindre à New York City. Il a abandonné l’école afin de poursuivre ses rêves dans la scène underground du film et de la musique dans la ville.

Son travail le plus remarquable comprend des lettres noires au pochoir sur toile blanche et l’une de ces pièces a été baptisée Apocalypse Now, vendue aux enchères pour 26,5 millions de dollars en 2013.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *